Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

La Lettre N°96 du 10 juin 2008

mercredi 11 juin 2008.
 

1. Mouvement à T.P.
Le serveur ouvre à 9h ce mercredi 11 juin et jusqu'au mardi 17 juin minuit.
Vous trouverez les documents de l'IA sur le site de cette dernière mais aussi dans le dossier spécial mouvement à Titre provisoire que nous publions sur notre site.
Permanences du Sden-Cgt à l'IUFM
  • Mercredi 11 Matin, midi et et A.M.
  • Vendredi 13 de 11h30 à 13h30
  • Mardi 17 toute la journée.
Les accusés de réception  partiront de l'IA le 18 juin. Pensez à les retourner de suite et à nous en adresser un double soit par mail à sden1d06@free.fr soit à Sden-Cgt Educ'Action Elu-e-s CAPD 1° degré 4 Place St François 06300 NICE

Appel à candidature pour un poste Classe Relais

2. Grève et manifestation du 10...
Une mobilisation trop faible (autour de 20% de grévistes dans le 1° degré malgré quelques écoles fermées), un gros millier de manifestant-e-s (en très grande majorité issu-e-s de l'Education Nationale et des impôts et douanes). Cortège composé de la FSU et de la CGT à 95%. Une mobilisation qui n'a pas été à la hauteur de l'enjeu. Nous y reviendrons.

3.Stages filés:Groupe de Travail jeudi 12 juin.
Vous avez demandé un stage filé et souhaitez que le Sden-Cgt vous avise de votre situation. Adressez un mail à sden1d06@free.fr

4. RESF
Nous devons être vraiment  nombreux à 13h devant le portail de la préfecture des Alpes-Maritimes,(Centre Administratif - route de Grenoble) en soutien a la famille Bolataev.
Ce jeune couple tchétchène avec une fillette de 20 mois, demandeur d"asile, est balloté depuis un mois et demi entre les préfectures de Nantes et Nice,
et contre toute attente la DDASS refuse de leur fournir un hebergement.
Malgré la forte mobilisation, ces derniers jours, d'associations et de nombreux militants, les pouvoirs publics sont restés totalement hermétiques à  la précarité  de la famille Bolataev.
Elle est pour le moment hébergée provisoirement par des militants de RESF06, mais n'a pas la moindre perspective d'avenir.
Cette situation inhumaine ne peut pas durer !
Rassemblons-nous demain, mercredi 11 juin, a  13h devant la préfecture de Nice,  pour réclamer qu'on se penche enfin humainement sur cette famille !