Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Comité Technique 06 du 6 février 2019 Déclaration préalable de la Cgt-Educ’Action

jeudi 7 février 2019.
 
DECLARATION LIMINAIRE DE LA CGT EDUC’ACTION 06
Comité Technique 1er degré, mercredi 6 février 2019
Les mesures prises

La CGT Educ'Action tient à remercier les services de la DOS pour le travail et les documents fournis.

Les CTSD, qu'ils intéressent le 1er ou le 2nd degré sont des instances qui articulent aspects techniques et aspects politiques, aspects quantitatifs et qualitatifs.

La dotation de 14 postes, dans notre département, donne-t-elle la priorité à l'Ecole ? Pour la CGT Educ'Action c'est non. Cette dotation est totalement absorbée par les opérations de carte scolaire en Education Prioritaire avec le dédoublement des CE1 en REP et une ouverture en REP+ qui, au total, concernent 19 créations de classes.

Nous démarrons ce CT avec un solde négatif. Les moyens alloués servent donc à gérer la pénurie.

La dotation de 14 postes, dans notre département, permet-elle une amélioration des conditions d'accueil et de progrès des enfants et une amélioration des conditions de travail des équipes ? Là aussi, pour la CGT Educ'Action, c'est non.

Les huit postes de rééducateurs-trices vacants sont supprimés, conséquence d'un assèchement de la formation qui n'a vu partir qu'un enseignant l'an passé. Les équipes, les familles, les enfants devront se passer de l'expertise d'enseignants-es spécialisés, à fortiori dans plusieurs secteurs difficiles du département. Cette suppression de poste aura-t-elle un impact sur des collègues en allègement de service ?

S'agissant des propositions de fusion d'école, la CGT Educ'Action tient à réaffirmer qu'elle n'est pas opposée à ce type d'opérations si elles ne débouchent pas sur la création de groupes scolaires dépassant les 200 élèves. Cela étant dit, en cas de fusion, nous souhaitons que soient explicitées clairement dans cette instance, les règles relatives à l'attribution du poste de direction et des postes d'adjoints-es.

Les postes de M+ restants ne sont pas impactés, dont acte, mais quand y-aura-t-il une véritable évaluation de ce dispositif ?
La baisse démographique des effectifs dans le département et la montée de la jauge des effectifs en classe dédoublée en éducation prioritaire ne doivent pas occulter plusieurs situations préoccupantes, en particulier dans l'arrière-pays, sur lesquelles nous reviendrons.

Enfin, je voudrais évoquer ce passé guère si lointain où, pour les équipes dans les REP+, il était strictement interdit de dépasser 12 élèves en CP. Mais la nostalgie n'est décidément plus ce qu 'elle était.

Monsieur l'IA - DASEN, il vous reste 22 postes. Donc une marge de manœuvre conséquence. Vos souhaitez en conserver une douzaine pour les ajustements et nous prenons acte de votre décision de ne pas proposer de mesures de fermetures sèches à la rentrée.

Lors du CTA qui s'est tenu le 15 janvier dernier, les des organisations syndicales se sont opposées à la fusion des académies de Nice et de Aix Marseille . Monsieur le Ministre semble avoir écouté la gronde des personnels concernés.

Il y a une urgence sociale à laquelle le gouvernement en place ne répond pas. Aujourd'hui est une journée de mobilisation nationale unitaire concernant les personnels AESH. Hier La mobilisation des personnels de l'éducation, dans leur ensemble, a concouru, hier, à la construction d'un rapport de force plus ample et significatif : c'est tout le sens des mobilisations interprofessionnelles que nous portons à la CGT Educ'Action.