Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

La lettre internet n°1067 du 3 juillet 2018

mardi 3 juillet 2018.
 

 En 2018 comme en 2017, La Cgt-Educ'Action n'a d'autres ressources que les cotisations de ses adhérent-es. Adhérez
Aux nombreux-ses collègues qui partent en retraite cette année, nous souhaitons une longue et heureuse retraite

Quartiers d'été: La Cgt-Educ'Action répondra aux mails et au téléphone au 06/63/57/64/72 en juillet et après le 15 août, et aux mails de 1er au 15 août
A toutes et tous de bonnes vacances!

CAPD Mouvement à Titre Provisoire
La CAPD a entériné globalement les "propositions" du Groupe de Travail
Les nominations lors de ce mouvement à Titre Provisoire, si elles se sont passées dans la transparence, laissent un goût amer.

En effet la politique impulsée par le Ministère, appliquée avec zèle dans notre département sur les temps partiels et les disponibilités a empêché qu'un nombre important de supports ne soient libérés.

Le prétexte de cette politique: le manque d'enseignant-es... en oubliant de dire que les postes aux concours PFSE a été réduit de 10% (30% dans l'académie de Nice)...

Résultats, des collègues à qui l'on refuse des temps partiels ou des disponibilités, un manque de fractions de postes qui a limité les possibilités pour les TRS et laissé trop peu de possibilités de postes "corrects" pour ce mouvement à TP, sans même parler des collègues laissé-es sans poste pour la rentrée (plus d'une centaine).

Recours Temps partiels
13 recours déposés: 2 acceptés, 2 acceptés si les collègues acceptent de changer de poste, 1 sous réserve RQTH. Les autres refusés... La bienveillance chère au Ministre ne s'applique visiblement pas aux personnels

Classe exceptionnelle.. Nauséeux comme la fois précédente
La CAPD "restreinte" sur le passage à la Classe Exceptionnelle s'est donc tenue ce mardi 3 juillet...
Des chiffres qui montrent la réalité des faits
Tout d'abord à noter que le nombre de promu-es est en baisse.
Rappelons que ce passage à la classe exceptionnelle ne représentera à terme que 10% du corps des PE
C'est la mise en place d'un système injuste, partial, et pour tout dire à relents nauséeux, avec la complicité des syndicats qui ont signé le PPCR (dans l'Education Nationale, le Snuipp-Fsu, le Se-Unsa, le Sgen-Cfdt.)

C'est l'Inspecteur d'Académie d'Académie et lui seul qui décide... (Lire la suite)
Lire aussi
Vous êtes exceptionnel-le! (libres propos)

Prime REP+... La carotte et le bâton

Pour favoriser le maintien des équipes et la continuité pédagogique dans les REP+, le candidat Macron avait promis une prime supplémentaire de 3000 € pour les personnels exerçant dans ces établissements et écoles.
Le ministre Blanquer a confirmé ce lundi 2 juillet qu’une partie de cette prime (1000 €)  serait versée dès la rentrée de septembre 2018, avant une augmentation successive en 2019 et 2020. La promesse électorale n’est donc pas, dans l’immédiat, complétement respectée. Surtout, le ministre a indiqué qu’il y aurait discussion sur les modalités d’octroi des éventuels 2000 € supplémentaires. Ainsi, le ministre veut instaurer une rémunération liée aux résultats individuels et collectifs des personnels dans ces zones prioritaires, à partir d’objectifs et de projets qui resteraient à définir. Pour la CGT Éduc’action, cette annonce est inacceptable.
Cette rémunération au mérite s’inscrit dans la droite ligne du PPCR et du RIFSEEP. Elle traduit, la volonté gouvernementale de développer l’individualisation de la rémunération des agent.es publics. On est donc très loin de la volonté de valoriser le travail des équipes et de les stabiliser dans les lieux d’enseignement. Surtout, cette prime va accentuer la concurrence entre établissements et personnels, mais aussi individualiser les parcours et les rémunérations en soumettant les personnels à l’arbitraire de leur hiérarchie.
La CGT Éduc’action s’inquiète des modalités d’attribution qui pourraient être arrêtées nationalement et localement, et difficilement quantifiables par l’institution. Le travail des personnels, dans ces établissements et écoles, n’a pas à être évalué au regard des résultats aux examens et tests des élèves. La réussite des élèves n’est pas quantifiable car la formation et l’éducation ne s’arrêtent pas à un moment T. Si le principe de cette part modulable était arrêté, il oublierait obligatoirement les personnels administratifs, sociaux et techniques (éligibles également à la prime REP+) dont le travail n’entrerait pas dans l’évaluation de la performance des élèves. Nous exigeons que cette prime soit versée à tous les personnels travaillant dans ces établissements et écoles.
La CGT Éduc’action considère qu’il faut un plan d’urgence pour toute l’Éducation prioritaire, qui ne doit pas se faire dans la logique comptable du gouvernement visant, avant tout, à réaliser de grosses économies dans Éducation.

Pour la CGT Éduc’action, il faut instaurer une autre politique pour valoriser les équipes travaillant en REP et REP+ :
·         redéfinir la carte de l’Éduc’action prioritaire (avec des éléments objectifs).
·         réintégrer les lycées à cette carte.
·         mettre fin à l’autonomie des établissements.
·         rétablir une carte scolaire pour retrouver de la mixité sociale.
·         diminuer les effectifs élèves par classe.
·         renforcer les équipes de personnels.
·         favoriser les temps de concertation et de décharge de service.
.     augmenter significativement la rémunération des personnels (sans prime au mérite).

Rappel Nouvel appel à candidature
Coordonnateur-trice REP Carros (date limite 4 juillet midi)

Rappel Toujours des Appels à candidatures
Assistant-e de la Secrétaire Générale de l'Inspection Académique (Date limite 4 juillet midi) Voir aussi notre article dans cette lettre sur ce poste.
Les appels suivants ont été prolongés jusqu'au Mercredi 27 juillet Tout est ici et ici
  • Les appels suivants restent ouverts jusqu’au mercredi 4 juillet 2018
  • Conseiller pédagogique dans la circonscription de Nice 1
  • Coordonnateur CASNAV
  • Conseiller pédagogique dans la circonscription de Nice 2
  • Conseiller pédagogique départemental chargé de la mission d’accompagnement des dialogues pédagogiques et de gestion du 1er et du 2nd degrés et de la communication institutionnelle
  • 2  Enseignants référents pour les usages du numérique dans la circonscription de Nice 2   et la circonscription de Val de Siagne

Rappel Est-ce vraiment un poste d'enseignant-e?
Que vous soyez intéressé-e ou pas vous avez peut être été surpris par l'appel pour un poste à profil d'un-e "Assistant-e de la Secrétaire Générale de l'Inspection Académique".
En lisant la "fiche de poste" on peut légitimement s'interroger sur le fait de savoir si ce poste est effectivement un poste d'enseignant-es ou un "détournement" de poste d'enseignant-e pour combler les manques de personnels administratifs...
Dans une période de "vache maigre" pour les postes qui seraient nécessaires pour un bon fonctionnement du Service Public d'Education, on ne peut que s'étonner de ce type de poste!