Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

La lettre internet n°970 du 11 juin 2017

dimanche 11 juin 2017.
 

  La Cgt-Educ'Action n'a d'autres ressources que les cotisations de ses adhérent-es. Adhérez

ATTENTION NOUVEL APPEL A CANDIDATURE INTERIMS DATE LIMITE 13 JUIN!!!
Direction Ecole Calderoni Villefranche sur Mer
Directions spécialisées Nice Luerna. Villeneuve Loubet Wallon. Menton Bariquan
Tout est ici

Préavis de grève
En cette période de carte scolaire et de licenciements d'EVS, il est bon de rappeler que la Cgt-Educ'Action couvre chaque jour de l'année les actions des écoles par le dépôt de préavis de grève nationaux.

Calendrier:
  • 12 juin: Comité de suivi des rythmes scolaires ville de Nice (une bouffonnerie voir plus bas)
  • 13 juin: Groupe de Travail Intérims de direction et demandes de délégations
  • 13 juin: Réunion du pôle 1° degré de la Cgt-Educ'Action
  • 13 juin 18h Gare du Sud: Meeting intersyndical Loi travail Gare du Sud Nice
  • 14 juin: Groupe de travail EVS
  • 14 juin: Entretiens Directions REP +
  • 19 et 21 juin: Groupes de travail Carte Scolaire
  • A/C du 20 juin: Groupe de travail mouvement à TP
  • 22 juin: CDEN

Conseil Supérieur de l'Education: Rythmes scolaires... Une mascarade...

Lors du CSE du 8 juin, la CGT Educ'action a refusé de prendre part au vote sur le décret dérogatoire à la réforme des rythmes scolaires.

Cette décision est logique au regard de notre position depuis 2012 et les premières discussions avec Peillon. La CGT Educ'action reste constante dans ses déclarations et positions. Elle ne change pas d'avis au gré des vents et des positionnements stratégiques syndicaux.

Pour nous, une seule nécessité: abroger toute cette réforme et repartir d'une page blanche pour entamer des discussions et des négociations entre tous les acteurs de l'Ecole.

Nous devons exiger une réduction du temps de travail des personnels et garantir un vrai cursus scolaire pour tous les enfants. Et tout ça dans un cadre national, seul garant de l'égalité sur le territoire.

Parce que voter oui c'était accepter de donner le pouvoir aux collectivités locales et aider au démantèlement du cadre national de l'Ecole.

Parce que voter non c'était refuser de voir la fatigue et la lassitude des personnels et des enfants après 4 ans d'une réforme repoussée par une immense majorité des personnels et des usagers de l'école depuis le départ.

Face à une telle mascarade
, le refus de vote était la seule alternative possible...
  • Ont voté pour (21): MEDEF, SNALC, Snuipp et les syndicats de la Fsu, Cftc, AMF, PEEP, Spelc.
  • Ont voté contre (35): Unsa, Fcpe, Ligue enseignement, JPA, FAGE, UNEF, UNAF, SGL, Solidaires, SUD, CFE-CGC, SNPTES
  • Refus de vote (15):  Cgt-Educ'Action, Sgen, Cfdt, SNPDEN, APEL, CNEA

Rappelons que le CSE n'a qu'un avis consultatif... Reste le passage devant le CTM.

Mascarade et bouffonnerie: La Ville de Nice réunit "le comité de suivi des rythmes scolaires" le lundi 12 juin... Et ce alors que C. Estrosi se répand dans Nice Matin en disant qu'il a l'accord personnel du Ministre pour passer à 4 jours.


Meeting intersyndical 13 juin 18h
Gare du Sud Nice

Lire le communiqué de presse


Rappel: Appels à candidature