Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

La lettre internet n°874 du 26 mai 2016

samedi 28 mai 2016.
 

« La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! » H. Krasucki
Compte rendu de la CAPD du 25  mai 2016

Une CAPD non seulement fleuve, mais aussi boueuse avec des relents marécageux et un Inspecteur d'Académie  qui montre une nouvelle fois sa conception toute vallsienne du dialogue social.

 
Au programme :
  • Validation du mouvement à titre définitif
  • Intégration des instituteurs-rices dans le corps de PE.
  • Congé de formation
Dans sa déclaration préalable la CGT Educ’action a pu rappeler que la CAPD se tenait dans un contexte de grande tension sociale, orchestrée par un gouvernement dit de gauche.

Nous avons également rappelé notre vive opposition à la limitation des temps partiels dans le département. L’ensemble des organisations syndicales avaient demandé à être reçues en présence d’une délégation de personnels concernés par les temps partiels sur autorisation. Face à la réponse négative de l’IA nous avons à notre tour refusé d’être reçu par lui en audience. Les organisations syndicales iront voir directement le Recteur, pour présenter ces situations et lui faire part de la conception pour le moins limitée du dialogue social de l’IA.

 
Mouvement à titre définitif :
La CGT Educ’action a remercié les services de la DIPE pour la qualité des documents. Il y a eu effectivement peu de cascades cette année, et, enfin, les congés parentaux ont pu être pris en compte. Comme à son habitude, la CGT Educ’action a envoyé un mail à l’ensemble des collègues dont elle avait les coordonnées. Merci d’ailleurs aux collègues pour leurs mots sympathiques en retour, y compris lorsque les nouvelles n’étaient pas forcément bonnes.
Au final :
Plus de 1500 collègues ont participé au mouvement, avec un taux de satisfaction inférieur de 4% à l’an dernier d’après les chiffres fournis par l’IA.
Il reste plus de 400 collègues sans poste dans un mouvement à titre provisoire qui risque d’être difficile en raison des supports qui seront bloqués à TP pour les stagiaires.
Les postes vacants sont publiés sur le site de la CGT Educ’action. Une mise à jour régulière sera faite..

Pour les suites du mouvement :
  • TRS : Les fractions de postes seront connues après la CAPD sur les temps partiels, à la mi-juin.
  • Directions vacantes : Un appel sera fait auprès des collègues adjoints, sur liste d’aptitude de direction, qui dans leur mouvement ont fait 30 vœux, demandé au moins une direction d’école et qui n’ont rien obtenu au mouvement. Les directions restées vacantes après ce deuxième mouvement des directeurs-rices seront proposées à titre provisoire aux collègues des écoles concernés, puis enfin à titre provisoire aux collègues extérieurs.
  • Délégation ASH : Vous pouvez demander à être délégué-e pendant un an sur les postes ASH en utilisant la fiche prévue à cet effet dans la circulaire du mouvement.
Postes à profil :
Les appels devraient paraître d’ici peu. A noter que pour les postes de conseillers pédagogiques vacants, il y aura un jury par poste vacant, avec la possibilité pour les IEN de la circonscription concernée d’y participerOn n'arrête pas le progrès.

Mouvement à titre provisoire :
Comme l’an passé, il sera fait manuellement en utilisant une fiche d’extension de vœux qui sera publiée prochainement. Nous ne pouvons que vous conseiller de rajouter à cette fiche un courrier explicatif en y stipulant bien vos difficultés et le type de postes que vous ne souhaitez pas avoir. Nous y reviendrons dès que le calendrier et les modalités seront connus.
 
Liste d’aptitude Professeur des écoles :
 
L’ensemble des collègues en ayant fait la demande, soit 23 candidat-e-s, ont obtenu satisfaction.
 
Congé de formation professionnel :
Pour résumer, de plus en plus de demandes, très peu d’élu-e-s.
11 collègues ont obtenu de 9 à 10 mois, et deux collègues entre 2 et 3 mois… autant dire une misère sur la centaine de demandes.
 
Questions diverses :  
Passation du niveau A1 (question de la Cgt-Educ'Action) :
Suite à la circulaire parue dans la lettre hebdomadaire concernant la passation du niveau A1 la CGT Educ’action est intervenue sur deux points :
-          Tout d’abord sur l’intérêt de la passation de ce livret, qui doit être effectuée  en fin de cycle 3, alors que les CM2 seront en fin de cycle l’an prochain… Cela parait d’autant plus aberrant que les professeurs d’anglais de sixième ont probablement plus de matériel pour faire passer les épreuves d’écoute, et ont surement plus de compétence que les PE pour valider le niveau d’oral des élèves. L’IA a refusé et dit que les CM2 seront cette année en fin de cycle…
-          La formulation employée étant très ambiguë quant à l’obligation ou non d’utiliser le livret départemental, nous avons posé la question à l’IA. Ce dernier nous a indiqué qu’il n’y avait pas d’obligation mais qu’il souhaitait valoriser le travail de l’équipe chargée de l’apprentissage des langues étrangères. Nous n’avons rien contre le travail effectué par cette équipe mais c’est méconnaître la surcharge de fin d’année des collègues de CM2 qui n’ont pas besoin d’une charge supplémentaire, pour un niveau A1 qui pourrait tout à fait être validé en continu tout au long du cycle. Nous engageons les équipes à faire ce qu’elles souhaitent au niveau des modalités de passation, non seulement dans le cadre de la liberté pédagogique, mais aussi pour faire face à la réalité du terrain qui semble être largement méconnue de l’IA.
 
Missions supplémentaires éventuelles pour les PEMF à la rentrée 2016 et organisation du 1/3 temps de décharge
Pas ou peu de réponses de l’IA…

Composition des jurys d’admissibilité du CAFIPEMF :
Sur cette question posée parallèlement par la CGT Educ’action et le SNUIPP, suite à des compositions de jurys qui semblent parfois incomplètes, l’IA a pu nous répondre qu’en cas de force majeure, certains membres ne peuvent pas toujours être là. Dont acte, nous conseillons donc aux lycéens qui arriveraient en retard à un oral du bac d’expliquer que c’était un cas de force majeure et qu’ils doivent se faire remplacer par leur cousin éloigné… Quand on vous dit que c’est de pire en pire.

Temps partiels
Si vous recevez une notification de refus de votre demande de temps partiels, pensez à nous en adresser copie à 1degre06@cgteducactionnice.org
A noter un rassemblement appelé par les organisations syndicales qui a réuni quelques dizaines de personnes... Une bonne couverture de presse, mais franchement trop peu de collègues...

Loi Travail
La victoire à portée de mains.
Plusieurs milliers de manifestant-es dans les rues de Nice, 4 à 5 fois plus que lors de la manifestation du 17 mai (d'après les estimations de la Police comme de la Cgt). Une réussite à l'image de ce qui s'est passé partout en France.
Dans notre région:

  • Marseille : Grand rassemblement à la Joliette entrainant la fermeture des terrasses du Port ;
  • 2000 manifestants avec barrages filtrants à Vitrolles ;
  • 7000 manifestants à Fos‐Sur‐Mer ;
  • 2000 manifestants à Arles ;
  • Rassemblement à la préfecture à Avignon après une initiative au Pontet ;
  • Barrage filtrant à Avignon Sud, Blocage CNR. (Compagnie National du Rhône)
  • 5000 manifestants à Nice ;
  • Initiative et barrage filtrant au port de commerce de Toulon,
  • 250 à Draguignan ;
  • 250 manifestants à Gap avec blocage du centre ville ;
  • 250 manifestants à Digne;
  • 500 manifestants à Manosque avec opération de barrages filtrants, blocage à Géomethane (Engie).


Secrétariat 1°  degré de la Cgt-Educ'Action 06
34 Bd Jean Jaures 06300 Nice
06.50.11.30.27 /
06.63.57.64.72
1degre06@cgteducactionnice.org
Pour adhérer à la Cgt-Educ'Action

http://cgteducactionnice.org/