Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Non à la généralisation des Bac pro en 3 ans !

jeudi 6 décembre 2007.
 

Communiqué de presse (06/12/07)

L’UNSEN a été reçue en audience par le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos mardi 4 décembre pour aborder plusieurs questions liées aux situations dans le primaire, notamment après sa décision de supprimer les cours le samedi et au collège après l’annonce de la fin du « collège unique ». Les réponses apportées ne peuvent nous satisfaire. L’actualité revendicative concerne plus particulièrement l’enseignement professionnel qui connaît aujourd’hui d’importantes mobilisations des personnels autour de la généralisation du bac pro 3 ans.

Le ministre et ses collaborateurs ont défendu cet objectif en niant la recherche d’économies budgétaires et en affirmant le maintien de BEP « rénovés ».

La disparition des sections de BEP reste programmée.

Le ministre affirme ne vouloir « aucun blocage ». il y a pourtant dans ses réponses peu d’éléments concrets, à part une inflexion sur le rythme de la mise en oeuvre. Il nous a, à cet égard, assurés de son intervention auprès de Rectorats qui sont allés au-delà des objectifs fixés.

La mise en place des secondes professionnelles nouvelles formules, conduisant au bac pro en 3 ans, pourrait être bouclée en 2009 et la réforme pourrait être menée à son terme en 2012, ce qui ne manquerait pas également d’avoir un impact sur l’avenir de la voie technologique.
L’intersyndicale sera reçue le 11 décembre. Rappelons qu’elle demande le retrait de la circulaire du 29 octobre qui fixe à 25 % le nombre de bac pro 3 ans pour la rentrée 2008.

L’UNSEN-CGT, estime que les formations en 3 ans peuvent s’envisager sous certaines conditions, mais elle refuse la généralisation et l’abandon total des cursus BEP / Bac pro (2+2) qui répondent à une cohérence pédagogique dont la finalité professionnelle au niveau IV doit rester centrale.

Dans l’état actuel des choses, l’UNSEN-CGT a appelé ses organisations académiques et départementales à poursuivre les mobilisations et à multiplier les initiatives.

Montreuil le 6 décembre 2007

Un bac pro 3 ans peut en cacher un autre

Circulaire ministérielle sur le bac pro 3 ans