Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Audience Inspecteur d’Académie. 11/9/2015. Compte rendu

dimanche 13 septembre 2015.
 

CR audience
Compte rendu de l'audience auprès de l'Inspecteur d'Académie du 11 septembre

La CGT Educ’action était reçue en audience le vendredi 11 septembre 2015.

2 heures d'audience. La délégation de la Cgt-Educ'Action était composée de Leila Saimi, Florence Ciaravola,  Benjamin Guesnier et Marc Le Roy. Du côté Inspection Académique, M. Michel-Jean Floc'h , Inspecteur d'Académie, M. Marc Teulier Inspecteur d'Académie Adjoint, Mme Sandra Periers Secrétaire Générale, M. François Tetienne IEN Adjoint à l'Inspecteur d'Académie

Au programme :
Postes à profils, les inspections/notations, les évaluations CE2, la formation initiale et continue, la situation des EVS/AESH et les CUI, les ISSR des BD/ZIL et enfin la situation des écoles du centre-ville de la Trinité.

Inspection :
 L’IA continue de dire qu’il n’y a pas eu de modification de grille, et nous continuons de penser que c’est le cas… Suite à nos interventions en CAPD et aux recours déposés, l’IA a dit avoir revu 10% des cas, plus particulièrement les T2 qui étaient au 4ème ou 5ème échelon, et les collègues pour lesquels les appréciations ne correspondaient vraiment pas aux notes qui leurs avaient été attribuées.
Il nous a également indiqué avoir prévenu l’ensemble des collègues T2, concernés ou non, par un changement de note et qui lui avaient écrit.
 
Evaluations CE2 :
La CGT a pu faire part de son étonnement face aux consignes de certaines circonscriptions sur la passation des évaluations CE2. Elle a pu rappeler le cadre fixé par la circulaire de rentrée, à savoir que ces évaluations étaient obligatoires mais pas les remontées. De plus, les circonscriptions ne peuvent imposer tel ou tel livret de passation.
L’IA a pu nous indiquer qu’effectivement la seule obligation était la passation des exercices présents sur Eduscol et que le choix de ces derniers était du fait de l’école et non pas des circonscriptions.
Nous invitons donc les collègues à utiliser les livrets ou exercices qu’ils jugeront pertinents et à ne pas faire remonter les tableurs Excel. L’IA doit faire une information aux circonscriptions pour rappeler le cadre de passation.
 
Postes à profil :
La CGT a pu exprimer une nouvelle fois son opposition à la multiplication des postes à profil. Si elle n’est pas opposée à des entretiens spécifiques pour certains type de poste, elle continue de dénoncer le « classement » hors barème notamment pour les directions REP+ . La solution, telle qu’elle a été choisie, n’est ni une solution pour celles et ceux qui auraient raté l’entretien, ni une solution pour celles et ceux qui l’auraient obtenu par une méthode qui peut être vécue comme le fait du prince par les collègues présent-e-s sur l’école.
L’IA nous a "garanti" que ce n’était pas le cas et que l’équité était préservée, mais nous demeurons toujours sceptiques.
A noter que l’IA nous a indiqué qu’il souhaitait maintenir le nombre de postes à profil mais pas l’augmenter. En ce qui concerne les directions REP+ il n’y aura pas de vivier, les collègues qui souhaitent postuler sur ces directions devront chaque année passer l’entretien.
 
Formation initiale et continue :
 L’IA nous confirme les priorités ministérielles sur la formation : valeurs de la République, mise en œuvre des nouveaux programmes. Il nous a également indiqué que ces formations, sur demande du Recteur, devait se faire de manière hybride (m@gister, formation à distance).
Sur la formation T1, la CGT a pu exprimer son regret que les collègues soient sortis de leurs clases si tôt après la rentrée. En ce qui concerne la formation initiale, nous avons pu apporter une nouvelle fois notre scepticisme quant à l’alternance 3 semaines / 3 semaines. Un groupe de travail se tiendra d’ici la fin de l’année scolaire pour faire un bilan.
 
EVS
La CGT a pu faire part des difficultés de certain-e-s collègues EVS, notamment dans l’arrière-pays, avec l’attributions des mi-temps dans des écoles parfois éloignés. Ces personnels ne bénéficient pas de frais de déplacement.
L’IA nous a indiqué être garant de " l’équité", ce qu’il dit avoir fait en multipliant par deux le nombre d’école pouvant bénéficier d’un-e EVS. Il ne souhaite donc pas modifier, même à la marge, l’attribution des EVS.
 
ISSR des BD ZIL :
Nous avons demandé un tableau clair sur les conditions qui donnent droit aux ISSR. Il devrait être établi.
 
Situation des écoles du centre-ville de la Trinité et scolarisation des enfants des foyers :
Nous avons pu faire part des inquiétudes des collègues quant à la situation des écoles de cette commune, notamment au centre-ville, avec des effectifs en hausse constante et une scolarisation importante d’enfants issus de foyers, sans les moyens qui vont avec.