Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

La lettre internet n°777 du 22 juin 2015

lundi 22 juin 2015.
 

"La vérité pure et simple est très rarement pure et jamais simple." Oscar Wilde
Inspection notation...
Adresse commune de la Cgt-Educ'Action, du Snuipp- Fsu et du  SE-Unsa à l'attention de l'Inspecteur d'Académie
Monsieur l'Inspecteur d'Académie,

Le SNUipp-FSU , la CGT Education et le SE-UNSA dénoncent vivement le contournement de la grille de notation en vigueur, en tirant les notes vers le bas.
Cette pratique opaque et non négociée n'est pas acceptable. Rien ne justifie que les propositions de note des IEN soient revues à la baisse (notamment pour les collègues en début de carrière), pour les ramener parfois au-dessous de la note moyenne alors que les rapports destinés aux collègues sont élogieux et soulignent des pratiques pédagogiques efficaces. Ce faisant, au nom d’une hypothétique harmonisation entre les circonscriptions (déjà réalisée par la grille en vigueur), vous créez de l’incompréhension et du découragement au lieu de valoriser l’engagement professionnel de collègues irréprochables. Lire la suite
Rappel: Inspection notation Rien ne va plus!
Nous avons lancé une enquête (anonyme bien entendue) sur l'Inspection Notation. Remplissez le formulaire ci-dessous si vous avez été inspecté-e cette année. Si vous n'avez pas encore reçu cette note, vérifiez sur iprof si elle n'y figure pas.
Renseigner l'enquête.
Nous publions aussi un modèle de recours vis à vis de l'Inspecteur d'Académie
Mouvement à Titre Provisoire:
Liste des fractions de postes vacants suite au mini mouvement des TRS
Mouvement Intérims de Direction

Nouveaux intérims à pourvoir:

  •  Intérim pour la direction de Drap Village, des Acacias maternelles à Nice, Val fleuri Mat à Cagnes
STOP à l'usage abusif de contrats aidés
dans l’Éducation nationale!

La mission "Enseignement scolaire" du ministère de l’Éducation nationale vient de publier un "Rapport de performance" pour l'année 2014.

Selon ce rapport, 67 500 contrats aidés (CUI, Contrat Unique d'Insertion) ont été rémunérés en 2014, soit une augmentation de 65 % en un an, ce qui représente 274 millions d'euros ! 63,9 % de ces personnels ont en charge des élèves en situation de handicap, 20,6 % effectuent de l'aide à la direction d'école et 15,5 % d'autres fonctions (soutien informatique, documentation...).

De très nombreuses académies font le choix d'utiliser massivement des personnels en contrats aidés plutôt que de les recruter en CDD ou CDI AESH (selon le nouveau "statut" créé en 2014). La plupart de ces personnels pourraient bénéficier, a minima, d'un CDD, mais les rectorats choisissent le contrat le plus précaire.

Globalement, les rectorats font peu de cas de ces personnels : en 2014, il y eu 625 condamnations des administrations académiques (contre 555 en 2013) pour un montant de 6,70 millions d'euros (sans compter les honoraires d'avocats s'élevant à 200 000 euros).

La CGT Éduc'action exige que l’Éducation nationale cesse d'utiliser abusivement des contrats aidés, a fortiori pour des missions pérennes. Les économies réalisées dans les contentieux permettraient d'embaucher, par an, environ 450 à 500 personnels en CDD ou en CDI !

La CGT Éduc'action rappelle sa revendication d'une titularisation sans condition de concours ni de nationalité de tous les précaires de l'Éducation nationale. Concernant les personnels qui accompagnent les élèves en situation de handicap, elle revendique la mise en place d'un métier statutaire.