Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Forum Social Mondial Tunis 24 29 Mars 2015. Billet N°3

dimanche 29 mars 2015.
 

Tunis , Forum Social Mondial
Billet 3 : Ambiance: Une journée au FSM

La nouvelle édition du Forum Social Mondial se tient à Tunis du 24 au 29 mars pour la seconde fois et comme il y a 2 ans, la CGT Educ'action06 y  une délégation.

Même si des rencontres, des forums thématiques, des assemblées ont eu lieu depuis le début de la semaine, ce mercredi 25, des débats sur le campus de l'Université El Manar commençaient.

Difficile d'estimer le nombres de participant-e-s mais 70 000 personnes s'étaient inscrites et vu la foule devant les tentes de l'accueil pour récupérer le précieux sésame d'entrée, cette 12ème édition est un succès au moins en terme de participation, du nombre de pays représentés et d'une forte présence de la jeunesse surtout pour les pays du Sud. Les pays du Nord étant représentés par des délégations plutôt masculines et vieillissantes.

Une fois le badge récupéré ainsi que l'épais programme des activités prévues (87 pages petits caractères) vient le difficile moment du choix des 3 ateliers de la journée. .. Choix par sujet de prédilection ? En fonction des organisations qui proposent l'atelier ? En fonction de la possibilité de traduction ou pas des interventions ?

Vient ensuite le moment du trouver la salle de l'atelier et là l'aide des 2000 jeunes volontaires tunisien-ne- est très précieuses.

Entre 2 ateliers c'est l'occasion de boire un thé à la menthe de grignoter gâteaux tunisiens ou sandwichs (pas très bio) , de prolonger des discussions mais les pluies qui continuent à s'abattre sur Tunis rendent ces moments moins conviviaux et le campus de la fac a par moment des petits air de Woodstock

Les ateliers peuvent être aussi bien un petit groupe d'une dizaine de personnes qu'un débat d'une centaine de participant-e-s. Quelques soit le sujet abordé , le pays de l'intervenant-e on se rend mieux compte que les attaques contre les libertés, les services publiques l'environnement ont pour source l'offensive continue du capitalisme mondialisé Ces rencontres témoignent de l’existence de nombreuses résistances et d'un foisonnement de recherches d'alternatives