Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Compte rendu de l’audience auprès du nouvel Inspecteur d’Académie

vendredi 7 novembre 2014.
 

[rouge]Compte rendu de l’audience CGT IA du 4 novembre[/rouge]

Vos élu-e-s pour la CGT Educ’Action, Leila SAIMI, Florence CIARAVOLA, Marc LE ROY et Benjamin GUESNIER ont été reçus-es en audience ce mardi 4 novembre par l’Inspecteur d’Académie, M. Michel-Jean Floc’h. L’occasion d’une première rencontre et d’aborder les différents problèmes qui ont émaillés la rentrée.

[rouge]Rythmes scolaires[/rouge]
La CGT Educ’action a pu rappeler lors de l’audience son opposition à la contre-réforme et ses revendications pour une véritable réforme de fond, tant pour les enfants que pour les enseignant-es. Du côté de l’administration, on parle comme souvent de problèmes organisationnels qui se règleront avec le temps plus que de vrais problèmes de fond.
L’Inspecteur d’Académie a proposé de réunir de nouveau le groupe de travail issu du CDEN avec les mêmes acteurs-trices afin de poursuivre la réflexion sur les rythmes scolaires.
[rouge]
Education prioritaire
[/rouge]
La CGT Educ’Action se félicite de la tenue, bien que tardive, d’un groupe de travail sur l’éducation prioritaire tant la situation devient urgente. Elle a pu rappeler toutefois qu’elle accueillait avec une grande prudence la nouvelle carte des REP/REP+. L’Inspecteur d’Académie a pu rappeler qu’il ne s’agissait pas de donner de nouveaux moyens, à part en REP+, mais qu’il s’agissait bien d’un redéploiement des besoins qui n’ont pas été réévalués depuis 1999. Nous nous méfions bien évidement d’une politique qui consistera(it) à déshabiller l’un pour habiller l’autre et nous serons attentifs à cet énième changement sémantique ZEP/RRS/RAR/ECLAIR/REP/REP+.

[rouge]Situation des remplacements et recrutement de contractuel-les[/rouge]
Nous avons pu intervenir sur la situation difficile des remplacements dans le département, tant pour les personnels qui ont vu disparaitre leurs ISSR, que pour les collègues non remplacé-e-s. L’Inspecteur d’Académie prévoit, comme le préconise le Ministère dans les départements déficitaires, de recruter des contractuel-les, donc précaires, afin de pallier le manque de personnels dans le département.
Si nous nous doutons que la situation actuelle ne peut plaire ni à une partie de l’administration, ni aux élus-es du personnel ni aux collègues, la solution proposée n’est clairement pas satisfaisante. Ce n’est pas en renforçant la précarité que les problèmes de recrutement seront résolus.
Le département paye, comme beaucoup d’autres, les propos mensongers d’un gouvernement qui fait croire croire à grand renfort médiatique et avec le soutien de certaines organisations syndicales qu’il y aurait un recrutement massif d’enseignants-es. Depuis maintenant 18 mois la Cgt-Educ’Action dénonce la manière de "compter" du Ministère qui considère comme des postes ce qui n’est que des supports pour la Formation Initiale, stagiaires destinés essentiellement à remplacer les départs à la retraite et aucunement à occuper des créations réations poste (cf la confirmation dans un excellent article du monde paru le 6 novembre)...
Force est de constater qu’au-delà de la crise des vocations, due à une profession fortement dévalorisée tant socialement que symboliquement, le pseudo recrutement proposé par le gouvernement ne consiste qu’à mettre du sparadrap sur une artère sectionnée.

[rouge]Réunion d’informations syndicales[/rouge]
Nous avons demandé à l’IA ce qui était prévu pour les récupérations des réunions d’information syndicale. Pas de réponse encore à ce jour. Nous avons insisté pour connaitre sa décision au plus vite afin que chacun-e connaisse exactement les temps possibles de récupération.

[rouge][rouge]PEMF[/rouge][/rouge]
La CGT educ’Action 06 est intervenue sur la situation des PEMF et en particulier sur les relations entre la DASEN (dont dépendent les PEMF) et l’ESPE mais également sur la reconnaissance de leur rôle dans la formation. L’IA s’est dit sensible à cette reconnaissance légitime et prévoit de rencontrer ces personnels.

[rouge]
Rôle et droits des élu-es du personnel}

[/rouge]
Nous avons également dénoncé les nouvelles règles de communication entre les élu-e-s,des personnels et les services de la DASEN qui nous empêchent de jouer pleinement notre rôle de délégué-e-s. L’IA affirme sa volonté de préserver le dialogue social, ce qui implique pour nous, de donner à chaque organisation syndicale élue, la possibilité de communication sans restriction avec les services administratifs.