Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

AESH : de l’espoir à la désillusion pour les accompagnants

samedi 13 septembre 2014.
 

Le 27 juin dernier, le décret relatif au nouveau métier d’AESH a été publié, pratiquement à la veille des vacances. Si ce décret était très attendu par tous les personnels exerçant les missions d’AVSi, AVSm et AVSco, la mise en application concrète risque d’en décevoir plus d’un.

Le 27 juin dernier, le décret relatif au nouveau métier d’AESH [1] a été publié, pratiquement à la veille des vacances. Si ce décret était très attendu par tous les personnels exerçant les missions d’AVSi [2] , AVSm [3] et AVSco [4], la mise en application concrète risque d’en décevoir plus d’un.

Comme précisé dans le décret, et selon les différentes audiences avec certains rectorats, seuls seront concernés par le CDI [5] :

- les ex-personnels AED [6] qui avait 6 ans d’expérience d’AVS [7] et qui ont obtenu un CDD [8] transitoire à la rentrée 2013.

- les personnels AED [6] qui au 31 août 2014 seront en fin de contrat ET qui auront 6 ans d’expérience d’AVS [7]. Une tolérance peut être accordée aux AED [6] à qui il manquerait 1 ou 2 mois, mais cela relève de la volonté du Recteur.

- Les personnels AED [6] dont le contrat arrivent à échéance durant l’année scolaire ET qui auront 6 ans d’expérience en qualité d’AVS [7].

Par conséquent, peu d’AVS [7] seraient concerné-es par le CDI. En Seine-Maritime, par exemple, seul-es une cinquantaine d’AVS [7] le seront alors que les 1400 AVS [7] sous contrats aidés en sont exclu-es.

Si le décret prévoit la mise en place d’un CDD [8] de droit public pour les AVS [7] ayant 2 ans d’expérience sous un contrat CUI [9], dans la réalité, cette possibilité est conditionnée au nombre de postes disponibles.

En effet, il n’y aura de CDD [8] de droit public qu’à la seule condition qu’un-e AED [6] ne postule pas sur un CDI [5]. Car le ministère n’a apparemment pas prévu de budget supplémentaire pour créer les CDD [8]

Donc c’est une nouvelle fois le recours au contrat aidé qui sera privilégié.

Tou-tes les AVS [7] sous CUI [9], dont le contrat est arrivé à terme le 31 août 2014 au bout de deux ans, risquent de se voir priver d’emploi. Il n’est même pas sûr que de nouveaux contrats aidés soient mis en place ! Précarité quand tu nous tiens… Les personnels AVS [7] qui, pour certain-es, ont vu améliorer leur formation dite « d’adaptation à l’emploi », ne vont donc pas pouvoir poursuivre leur mission avec le CDD [8] !

Pour mémoire, la CGT Éduc’Action qui, tout en soulignant une certaine avancée dans la reconnaissance du métier, avait voté contre ce décret lorsqu’il a été soumis au Comité Technique Ministériel. Bien lui en avait pris !

Le CGT réaffirme que la prise en charge du handicap dans l’Éducation nationale doit se faire avec des personnels qui ont un réel statut de la Fonction publique correspondant à ces métiers, avec une réelle formation et exige la titularisation de tous les personnels AVS.

[1AESH : Accompagnant-e des élèves en situation de handicap

[2AVSi : Auxiliaire de Vie Scolaire individuel-le

[3AVSm : Auxiliaire de Vie Scolaire mutualisé-e

[4AVSco : Auxiliaire de Vie Scolaire collectif, affecté à une classe pour l’inclusion scolaire, ou CLIS

[5CDI : Contrat à Durée Indéterminée

[6AED : Assistant-e d’Éducation

[7AVS : Auxiliaire de Vie Scolaire

[8CDD : Contrat à Durée Déterminée

[9CUI : Contrat Unique d’Insertion