Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Rapport de la cour des comptes

dimanche 26 mai 2013.
 

Suite au rapport de la cour des comptes :
pour la CGT, une autre « gestion » des personnels est possible !
 
La cour des comptes a publié le 22 mai 2013 un rapport intitulé « Gérer les enseignants autrement », dans lequel, un certain nombre d’analyses et de propositions qui ne peuvent que nous inquiéter alors que le ministre V. Peillon va engager des discussions sur la redéfinition du métier d’enseignants.
La cour reprend des propositions des gouvernements Sarkozy, propositions qui avaient été retirées suite aux mobilisations des personnels.
 
Ainsi,faisant le constat que les statuts actuels des personnels enseignants ne tiennent pas compte d’une évolution du métier, la cour propose une augmentation du temps de service, une annualisation de celui-ci et une généralisation de la bivalence.
Par ailleurs, au vu des difficultés de gestion des personnels, en particulier pour les mutations, la cour préconise de généraliser le recrutement par les directeurs d’école et les chefs d’établissement en prenant comme exemple l’enseignement privé sous contrat. La cour préconise par ailleurs un recrutement des enseignants à l’échelon académique et une affectation après « avis » du directeur d’école et du chef d’établissement.
De plus, constatant que la « rémunération [des personnels] apparait faible à plusieurs égards » (on pourrait préciser que le point d’indice est gelé depuis 3 ans et que la perte de pouvoir d’achat atteint 13 % depuis 2000), la cour préconise de généraliser la rémunération au mérite.
Tout ceci entres autres propositions…
La CGT sera très vigilante pour que les débats sur la redéfinition du métier d’enseignant se fassent dans le sens d’une amélioration.