Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Compte rendu de l’audience chez l’IA du 1° septembre

dimanche 5 septembre 2010.
 

Une délégation de la CGT Educ'Action (Florence Ciaravola, Yvon Guesnier, Renaud de Varent, Marc Le Roy) a été reçue par M. Jourdan, Inspecteur d'Académie, Mme Adam, M. Herrera, IA adjoints et Mme Necas, secrétaire générale). Les points abordés ont été les suivants:


Formation des professeur-e-s d'école stagiaires:

Nous rappelons notre opposition à la réforme mise en place dès cette rentrée et demandons des éclaircissements notamment sur le rôle des Brigades départementales affectées (jusqu'à la Toussaint) auprès des PES. Ils/elles sont surnuméraires et remplaceront ces dernier-e-s lorsqu'ils seront en formation. Ils/elles n'ont pas vocation à être dans la classe avec le/la PES. Ils peuvent le cas échéant, prendre la classe lors de visites. Les BD ne sortent pas de leur école. Demeurent 5 ou 6 situations « délicates » sur lesquelles seront nommés (par défaut) des collègues BD T1: cela ne sera pas sans poser des problèmes lorsque ceux-ci seront eux-mêmes en stage. Il y aura, en moyenne, 5 à 6 visites de PES effectuées par les équipes de circonscription, l'IA insistant sur la responsabilité collective de l'administration dans la formation des néo-titulaires. Il s'appuiera sur une mutualisation des moyens (réunion de plusieurs groupes de PES sur une même animation pédagogique par exemple) entre circonscriptions voisines. Nous y serons vigilants-es.

Les IMF (dont l'indemnité de fonction vient d'être majorée) seront réunis-es le mercredi 8 septembre. Chacun-e d'entre eux/elles « accompagnera » 2 PES. Lors de cette réunion, leur sera, nous l'espérons, précisé tout ce qui touche aux problèmes d'organisation, de suivi des élèves...

Plan Académique de Formation:

Nous re-précisons que ce plan, d'année en année, se délite, que la majorité des formations est « à public désigné », qu'il n'y a qu'un seul stage « maternelle » et que la plupart remplacements seront effectués par des étudiant-e-s en master.

Direction d'école:

Nous revenons sur les positions quelque peu « partisanes » de certains collègues conviés-es lors de la réunion mise en place dans le cadre du rapport « Reiss ». L'IA nous répond qu'il n'est pas censé connaître tous les collègues directeurs-trices.

La CGT Educ'Action avait demandé la tenue d'un groupe de travail spécifique sur la direction d'école. L'IA nous assure qu'une date va nous être rapidement proposée.

Carte scolaire:

Un Comité Technique Paritaire aura lieu le mercredi 8 septembre. Nous sommes revenus sur quelques situations tendues. L'IA nous informe que les IEN seront réunis-es le lundi 6, que ce CTP est un CTP d'ajustement, que la réserve de rentrée se situera au niveau des blocages et qu'il n'a jamais opéré de fermetures « sèches » à la rentrée. Une CAPD suivra ce CTP et devrait régler les problèmes de nominations problématiques qui ont émergé depuis quelques jours.

ASH:

Auxiliaires de Vie Scolaire:

Si le chiffre de 80% fourni par les services concernant les notifications pourvues (recrutement de personnel) est satisfaisant, il est à nuancer car seulement 51% des nouvelles notifications sont pourvues; en outre, la MDPH accuse un retard de traitement, qui fait que de nombreux besoins n'ont pu encore être traités par l'I.A. Nous avons aussi évoqué la situation de plus en plus précaire des AVS sous contrat de droit privé: ce contrat descendant de 12 à 6 mois. La situation est donc très dure pour les personnels et n'a aucun sens pour les enfants bénéficiant de leur aide. L'IA précise qu'il a saisi la préfecture et que celle-ci lui a retourné une fin de non-recevoir.

Nous soulignons que le manque de structures collectives, notamment dans le secteur médico-social, aboutit à un accroissement de la demande de solutions individuelles, de type Avsi.

L'IA précise que le dispositif des CLIS dans le 1er degré est correct; c'est dans le second degré que les moyens sont à abonder. A fortiori dans les lycées professionnels.

Postes d'ERH vacants:

1 poste sur support 2nd degré n'a pas été pourvu, faute de candidature. Un autre poste devait être créé sur Carros/3 vallées; il ne l'a pas été. Cette carence pèse sur les équipes et les élèves concernés.  L'IA précise qu'il faut faciliter le passage de 2 CA-SH et qu'il ne sera pas fait appel au vivier 1er degré. Il annonce aussi la prochaine tenue d'un groupe de travail relatif aux frais de déplacements des personnels.

Postes fractionnés:

Interrogé, l'IA nous précise qu'il n'y a pas d'enveloppe dédiée aux collègues nommés-es sur des postes fractionnés avec beaucoup de distances entre chaque école. Mme Necas nous indique que contact sera pris avec ces personnes, que le défraiement est régi par un texte de 1990.

Nous demandons qu'un rappel soit fait aux IEN concernant l'ordre de priorité pour les choix des jours concernant les temps partiels c'est-à-dire: 1) priorités médicales 2) temps partiels que l'enfant ait plus ou moins de 3 ans 3) directions d'école.

Enseignement prioritaire:

Nous rappelons à l'IA que nous avons toujours été demandeurs d'un groupe de travail élargi sur ce sujet, que l'échéance programmée pour les Contrats de Réseaux Ambition Réussite étant 2010, nous sommes inquiets de la mise en place des nouveaux dispositifs CLAIR (Collèges et lycées pour l'Ambition, l'Innovation et la Réussite) qui, pour la CGT Educ'Action, confirme l'abandon de toute vision sociale collective incluant les différents établissements ( quid du primaire?), le cadre de vie des élèves et les acteurs de terrain. L'IA objecte que des conseils de RAR se sont tenus mais pour nous c'est plus qu'insuffisant.

Lutte contre l'absentéisme et les violences scolaires:

Nous dénonçons l'idéologie répressive qui sous-tend toutes les réformes mises en place, la création « au pas de charge » d'un Etablissement de Réinsertion Scolaire à Saint-Dalmas de Tende et faisons le lien avec les attaques et coupes sombres que subit le secteur de la protection sociale et de la prévention spécialisée. Politique du chiffre, des indicateurs, de l'affichage « orchestrée » par M. Ciotti, président du Conseil Général. L'IA veut re-situer ce qu'il nomme « internat de réinsertion » ou internat relais dans le cadre du schéma départemental des dispositifs relais.

Base élèves:

Pour nous, en dehors de la base elle même que nous dénonçons, c'est une « usine à gaz »: comment se fait-il qu'elle s'arrête de fonctionner une semaine avant les vacances d'été et lors des jours de pré-rentrée. Nous pensons à tous-tes les collègues qui ont eu du mal à faire « la bascule » maternelle/CP par exemple. L'IA déplore aussi cette situation.

Accompagnement éducatif:

L'IA donne son accord pour qu'il puisse démarrer (sur les mêmes bases que l'an dernier) dès la rentrée.