Bookmark and Share
<:site de l'Ursden CGT NICE:>

Suites à la grève du 21 janvier

samedi 23 janvier 2010.
 

Au niveau national plusieurs milliers d’écoles fermées, une estimation dans le 1° degré autour de 40% de grévistes (nettement en hausse par rapport à novembre, plus de manifestant-e-s (1500 à Nice et selon nos estimations autour de 45% de grévistes du département). Plus de 120.000 manifestant-e-s dans les diverses manifestations.

Tous secteurs confondus nous avons défilé pour une autre politique publique de l’emploi au service des personnels et de leurs missions. Cette forte mobilisation montre un réel attachement des personnels de la Fonction Publique aux Services Public.

A l’issue de la manifestation, une assemblée générale de la CGT s’est tenue dans nos nouveaux locaux (34, av Jean JAURÈS).

Outre l’Éducation, étaient représentés, la Recherche, la Fonction Publique Hospitalière, le Trésor et les Impôts, l’Équipement, les fonctions Publiques territoriales (mairie, département...)

Après un tour de table il nous est apparu que les attaques contre les travailleurs des services publics étaient générales et que dans tous les secteurs on constatait les mêmes logiques entraînant les mêmes effets :
- réduction des effectifs ;
- regroupement des services ;
- recours à l’emploi précaire ;
- difficulté pour les fonctionnaires à assurer leurs tâches
- souffrance au travail ;
- baisse de la qualité du service rendu aux usagers
- privatisation rampante par la « délégation de service public »
- ...

De nouvelles rencontres vont se dérouler afin de construire et d’amplifier une mobilisation pour la défense des services publics.